1 an déjà et plein de choses à raconter…

T-shirt Le Gaminet «Paris Tour Eiffel»

L’aventure de la marque «Le Gaminet» va avoir officiellement 1 an le 27 juillet prochain.

Espoirs et de désespoirs ont été les maîtres maux (mots) de cette première année d’existence de cette marque de personnalisation à l’unité de produits «made in France».
Je m’en vais conter aujourd’hui les différentes embûches qui ont amené Le Gaminet où il est aujourd’hui.

Tout d’abord, Le Gaminet n’est pas une entreprise en nom propre mais tout simplement une marque créée et gérée par une seule et même personne en micro-entreprise (auto-entrepreneur) : Jérôme MAGRON.
Webdesigner et graphiste de métier, je ne pouvais me permettre de démarrer cette nouvelle activité sans être sûr de son avenir et dont je n’avais aucun fonds : les banques ne suivent pas les idées novatrices et encore moins sur du «made in France», la phrase à la mode actuellement.
C’est donc avec très peu de moyens dans ce domaine (moins de 2500€) que je me suis lancé l’année dernière dans la possibilité d’acquisition d’une imprimante DTG (impression directe) via une campagne Ulule. Sans succès…
J’ai donc imaginé quelques semaines plus tard, de lancer une nouvelle campagne Ulule cette fois-ci sur la création de t-shirts personnalisés avec l’aide de Maison FT (anciennement French Touche) qui me fournissait en t-shirt «made in France» vierge. 2% de la campagne remplie sur les 60 jours de promotion.

Malgré cela, j’ai “récompenser” les deux contributeurs en leur fournissant ultérieurement au prix de la campagne un t-shirt en coton bio personnalisé.

Toutefois en , grâce à Jessica créatrice de The French Makers et à sa demande, j’ai pu communiquer en région parisienne en lui fournissant mes premiers t-shirts personnalisés (provenant de l’atelier parisien «Anarres») pour son 1er Rallye Gourmand dans Paris :

Mais mon envie de promouvoir les entreprises françaises et leur savoir-faire m’a aidé à surmonter ces deux échecs même si je n’y connaissais rien au monde de la mode et du textile. J’ai donc, début octobre 2017, commandé directement la fabrication de 100 t-shirts en coton bio à deux entreprises tarnaises : Jules Tournier à Mazamet qui allait filer et tisser le coton bio pour ensuite livrer le tissu à Jersey Créations à Labruguière (Castres) qui allait découper et assembler mes t-shirts.
Début décembre, je passais chercher dans ma (pauve) Twingo de 1999 mes cartons de 100 t-shirts «made in France» où je pouvais aussi dire «made in Tarn» car les impressions allaient aussi être effectuées localement à Gaillac et/ou Graulhet.

Récupération des t-shirts en coton bio «made in France» chez Jersey Créations

Grâce à la directrice du Cinéma Vertigo de Graulhet, j’ai pu promouvoir la marque «Le Gaminet» lors de son marché de Noël. Pour mon premier stand, j’ai dû faire imprimer rapidement sur Graulhet auprès de FlexPub, et à Gaillac grâce à Chez Tonton T-shirt, un certain nombre de t-shirts pour présenter quelques visuels phares car je ne disposais toujours pas d’imprimante pour imprimer sur place et à la demande les t-shirts.

Stand au Marché de Noël 2017 du Cinéma Vertigo à Graulhet
Stand au Marché de Noël 2017 du Cinéma Vertigo à Graulhet

On peut dire que ce fût le premier succès car une quinzaine de pièces a été vendu lors de ce marché de Noël grâce à l’achat de certains spectateurs du cinéma ou de journalistes ayant été intéressés par le projet. Mais pas assez pour relancer une commande de nouvelles tailles.

Pour info, et en tant que néophyte dans le domaine du textile, j’avais omis le principe de rétrécissement naturel de la fibre coton biologique lors du 1er lavage. Donc je me retrouve aujourd’hui avec une coupe de t-shirts XL qui se révèle être au final une taille L.

Je reste toutefois optimiste et je me concentre sur la création de visuels spécifiques et personnalisable tout en attendant des jours meilleurs.

Quand les relations deviennent amicales, cela donne du baume au cœur et je remercie fortement Foucaud de Maison FT qui me fait confiance depuis le début et qui depuis quelques mois me permet de proposer des t-shirts en coton “blanc optique” (beaucoup plus blanc que le coton bio utilisé jusqu’à maintenant qui avait un effet naturel de couleur crème) labellisé «Origine France Garantie» sur deux tailles standards : le M et le L.

Voici une nouvelle gamme de produit textile qui me permettra de proposer un produit certifié et dont les couleurs des visuels seront optimales.

C’est ainsi que j’ai imaginé mon t-shirt “Tricolore” avec ses revers de manche reprenant le drapeau français grâce à la mercerie «Françoise Céline Mercerie Lingerie» qui m’aide depuis le début en me fournissant les différents rubans tricolores apposés sur mes t-shirts et en effectuant les travaux de couture nécessaires à ces personnalisations.

Aujourd’hui, la nouvelle envie de relancer une campagne de financement participatif me trotte dans la tête de nouveau pour produire à “grande échelle” ce modèle «Tricolore» et ainsi offrir mon propre t-shirt Le Gaminet.

Affaire à suivre

Laisser un commentaire

FERMER
CLOSE